Guillaume Le Gentil skate le Métro Parisien

Guillaume est l’un des éléments forts du team Rollerblade® International. Il est également reconnu pour ses tricks propres et sa signature : un style inimitable. Originaire de Bordeaux, il réside à Paris depuis près d’un an. Paris de son côté est connu pour son atmosphère romantique, sa tour Eiffel et son énorme réseau de metro. En tant que street skater, tu es en perpétuelle recherche d’un spot atypique pour y faire un trick. 1 + 1 = une vidéo impressionnante réalisée par Cavin Brinkman. Jetez un coup d’oeil à cette vidéo et au « chat » que nous avons eu avec Guillaume Le Gentil à propos de ce projet.

Guillaume, merci pour ce « chat » ! Comment vas-tu?

Salut Randy, je vais bien merci.

Tu viens juste de sortir une nouvelle vidéo dans le métro Parisien. Comment cela s’est-il passé?

Quand je suis arrivé à Paris, il y a un an, j’ai rencontré mon pote Cavin. On voulait filmer quelques images mais c’était l’hiver du coup devions trouver un spot couvert. Depuis que je suis « kid » je rêve de skater quelques spot dans le métro. Don c’était l’occasion idéale pour tenter de skater dans le métro. Au début, nous filmions sans but précis, juste pour le fun et passer le temps. Après 3 ou 4 sessions, nous avions assez d’images pour réaliser une vidéo sympa. On ne souhaitait pas faire « la vidéo hamer » de l’année mais plutôt partager un moment fun dans cet univers bien underground ou il est rare de voir des images de street skating.

Guillaume dans le metro lace ses solo skates

Etait-il facile de skater entres les usagers du métro?

Pas vraiment, mais c’était vraiment épic. La première session que nous avons fait, j’étais tellement excité à l’idée de skater dans le métro que nous nous sommes donné rendez-vous à 18h30 directement  après le travail, dans une grande station afin de trouver un point de rencontre facile pour tous les deux. Malheureusement la station était submergée de voyageurs rentrant à leur domicile. On a du parcourir quelques stations avant d’en trouver une qui ne soit pas trop fréquentée afin de pouvoir skater. C’est uniquement à partir de 21h que nous avons pu réellement commencer à skater. Lors de la 4ième session, j’ai pris une amende de 60€ pour avoir « grindé » dans le métro. Nous avions assez de clips et nous avions déjà suffisamment profité du métro ou nous savions qu’il y serait compliqué de skater, c’est donc sans regrets que le projets de finissait ici.

Comment les voyageurs réagissaient en te voyant skater ce spot inconventionnel?

Les voyageurs de manière générale étaient curieux et appréciaient le spectacle. J’ai jamais rencontré quelqu’un me disant : « dégagez! » ou « arrêtez de détruire le métro! ». Dans un premier temps ils sont surpris et se disent que c’est dangereux, puis ils finissent par comprendre que je maîtrise la situation sans prendre de risques inutiles. Puis dans un second temps ils finissent par se prendre au jeux et regardent jusqu’à ce que je réussisse une ligne entière. Ils comprennent rapidement l’objectif final qui est d’enchaîner 2 ou 3 tricks et à quel moment la ligne est validée ou non. C’est vraiment agréable d’entendre ou de voir des personnes apprécier cet forme sport / art urbain. Les voyageurs empruntent ces stations de métro tous les jours sans même imaginer une seconde ce qu’il pourrait s’y produire si un skater l’utilise comme un spot. Ils sont surpris et finissent par vraiment apprécier ce qu’il se passe sous leurs yeux. Ce n’est pas rare que des voyageurs passent à côté de moi en disant : « c’est super ce que vous fêtes! ».

Merci Guillaume pour ce « chat » et ce nouvel édit!

De rien et je tenais à remercier Cavin Brinkmann sans qui ce projet n’aurait pas vu le jour !

Guillaume Le Gentil monte les marches du métro parisien, chaussures à la mains et skates aux pieds.

 

One Comment

on “Guillaume Le Gentil skate le Métro Parisien
One Comment on “Guillaume Le Gentil skate le Métro Parisien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *